navigation

La Solution Finale 25 juillet, 2008

Posté par La Voix des martyrs dans : Communiqué , trackback

OIAC

L’armée de Tandja vient d’utiliser des Armes de Destruction Massives (ADM), autrement dit des gaz chimiques dont l’inhalation peut être mortelle.

Après avoir testé l’usage d’hélicoptères de combat qui ont été abbatus lors de l’attaque de Tezirzait, le desespoir d’arriver à ses fins par la voie armée, pousse ce régime éthnocidaire, à tester cette-fois-ci des armes chimiques sur des populations civiles dans l’Aïr.

Le Commissaire à la Communication du FFR, Porte-parole du Front, vient d’adresser un message d’Urgence à l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC), dans lequel Seydou-kaocen MAIGA interpelle cette institution pour mettre en place une mission d’inspection, face à un régime qui faute de pouvoir fabriquer des armes chimiques, les procure auprès de ces partenaires miniers, notamment la Chine.

Il est certain que le fossé est en train de se creuser entre le nord et le sud du Niger, car cette politique d’indifférence face au sort des civils du nord, éloignera certainement les espoirs d’une Unité nationale à reconstruire.

Cet acte meurtrier vient s’ajouter à la liste dejà longue des crimes commis par Tandja depuis le massacre de Tchintabaraden à nos jours, des éléments qui fourniront d’autres arguments aux juges des Tribunaux Internationaux qui hésitent à le mettre en accusation pour Crime contre L’Humanité.

 

Le Front

Commentaires

commentaires desactivés

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux